Fork me on GitHub

Utilisation de phpMyAdmin


La base de données est l'élément essentiel de votre site car elle contient toutes les données de votre site ainsi que les différents paramêtres de configuration de celui-ci.
Il est donc normal de découvrir comment accéder á vos données, et de savoir procéder réguliêrement á une sauvegarde de toutes ces informations, et plus précisément avant chaque installation d'un nouveau module ou lors de l'évolution vers une nouvelle version.

[title]1. Accês á phpMyAdmin[/title]

Que ce soit sur votre ordinateur personnel avec easyphp (par exemple) ou chez votre hébergeur vous disposer d'un accès á votre base de données avec l'interface de phpMyAdmin.
Sur la page d'accueil d'Easyphp, en bas, il vous suffit de cliquer sur le lien gestion bdd



A noter que chez free, l'accès á phpMyAdmin s'effectue avec ce lien : http://sql.free.fr
Vous pouvez également utiliser le module xoops phpMyAdmin.

[title]2.Interface de phpMyadmin[/title]

Connecté á phpMyAdmin vous arrivez sur cet écran qui vous demande de choisir dans la colonne de gauche sur quelle base vous souhaitez accédez.


Dans l'hypothêse oùvous avez plusieurs bases de données, il vous faut donc la sélectionner dans la liste déroulante.


[title]3.Visualiser les données d'une table[/title]

Il vous suffit de cliquer sur le nom d'une table dans la colonne de gauche, ce qui va avoir pour effet d'actualiser la partie droite de la fenêtre du navigateur. Toujours dans cette partie droite, vous cliquez sur l'onglet Afficher et vous serez á même de visualiser vos données.
Utilisez les différentes options de navigation proposées pour changer de page car par défaut on ne vous affiche que 30 enregistrements á la fois.


[title]4. Réaliser une sauvegarde[/title]

Pour effectuer cette opération, c'est três simple, il suffit de suivre ces quelques instructions.

  • cliquez dans la colonne de gauche sous la liste déroulante, sur le nom de votre table (ceci va avoir pour effet de rafraîchir la fenêtre de droite avec toutes les tables)
  • cliquer sur l'onglet exporter et vous devriez obtenir l'écran ci-dessous

Nous allons procéder méthodiquement et expliquer les différentes options qui sont affichées dans les 3 cadres.

Le cadre exporter

C'est ici que vous allez déterminez les tables á sauvegarder, cliquer sur le lien tout sélectionner pour sélectionner en un seul clic toutes les tables. Pour une sélection discontinue, c'est comme dans Windows, conservez la touche Ctrl enfoncée, et avec un clic gauche, sélectionner les tables souhaitées.


En dessous de la liste des tables vous trouverez différentes options vous permettant de définir un format d'export. Par défaut c'est l'option sql qui est cochée, elle a pour conséquence de générer un fichier au format texte facilement lisible avec un simple éditeur de texte.

Le cadre options SQL

Celui-ci se décompose en deux parties que nous allons étudier. La case structure lorsqu'elle est cochée va créer l'ordre sql de création de la table avec ou sans les diverses options situées en dessous :
  • un drop table est un ordre sql qui supprime une table.
  • certains champs dans les tables comportent un compteur automatique (exemple le champ uid de la table users)

La case données, quant á elle, produit la sauvegarde des informations contenues dans les tables. L'option insertions complêtes est importante á cocher, car elle permet une cohérence entre les noms des champs et les valeurs associées dans l'ordre d'insertion


Le cadre transmettre

Si vous cliquez directement sur le bouton exécuter, votre sauvegarde va s'effectuer directement dans la page de votre navigateur. Sinon cela a pour conséquence de démarrer le téléchargement du fichier de sauvegarde. Il est donc plus aisé de cocher cette case. Les autres options de ce cadre permettent d'obtenir un fichier compressé si le serveur le permet.

[title]5. Restaurer une sauvegarde[/title] A partir d'un fichier de sauvegarde, tel que réalisé dans le cadre du paragraphe précédent, vous avez la capacité á recréer les tables et leurs données avec ce fichier.

Restaurer dans une base vide

C'est l'opération la plus simple, car il y a peu de questions á se poser.

A partir de l'écran ci-dessus, il faut cliquer sur l'onglet Sql, puis sur le bouton parcourir pour récupérer le fichier de sauvegarde á exécuter. Il ne reste plus qu'á cliquer sur le bouton exécuter.

Restaurer dans une base non vide

Si vous n'avez pas pris la précaution dans votre sauvegarde de cocher la case Inclure des énoncés "DROP TABLE", il faut donc préalablement supprimer les tables existantes. Pour cela aller tout en bas de la fenêtre droite, cliquer sur le lien tout cocher, puis dans la liste déroulante á coté, choisissez l'option Supprimer.

Une page intermédiaire va vous demander la confirmation de cette opération.
Une fois cette opération réalisée, cliquez sur l'onglet sql pour sélectionner le fichier á exécuter comme décrit dans le paragraphe précédent.

[title]6. Autres solutions[/title]

Si vous avez un accès á la console mysql (cas d'un serveur dédié par exemple), MySQL dispose d'une commande spécifique : mysqldump. Celle-ci réalise donc un "dump" de la base, sous la forme d'un fichier test (utilisant l'extention .sql) contenant un ensemble de requêtes SQL permettant au besoin de reconstruit la base de toute piêce.

Son usage sous shell (de préférence en étant root) est comme suit :mysqldump -u UTILISATEUR -p MOTDEPASSE BASEDEDONNEES > backup041118.sql

La restauration se fait en utilisant directement le programme principal :mysql -u USER -p MOTDEPASSE BASEDEDONNEES < backup041118.sql

Enfin, si l'objectif est de transférer la base d'une machine á l'autre, on peut combiner les deux appels sur une seule ligne : mysqldump -u UTILISATEUR -p MOTDEPASSE BASEDEDONNEES | ssh utilisateur:motdepasse@15.156.125.32 "mysql BASEDEDONNEES2"

[title]7. Caractêres accentués[/title]

Depuis la version 4.1.1 de MySql les nouvelles options que sont la collation et l'interclassement peuvent parfois nous perturber et provoquer des effets inattendus sur votre site xoops.


L'interclassement peut se définir á deux niveaux dans phpMyadmin. Lorsque vous créez une base de données avec cette interface, une liste déroulante vous propose de choisir votre interclassement. L'item latin1_swedish_ci gêre bien les caractêres accentués et normalement les tables crées ensuite, avec l'installation de xoops par exemple, bénéficieront de la sélection que vous aurez choisie.


Si vous souhaitez modifier l'interclassement d'une table existante, aprês avoir sélectionné votre table dans la frame de gauche de phpmyadmin, cliquez sur l'onglet Opérations dans la partie droite de la fenêtre et lá vous pourrez réaliser cette modification.


Avec xoops, un interclassement mal adapté peut produire des effets indésirables. Aprês une installation normale sans avertissement, se connecter en tant qu'utilisateur provoque une page blanche, passage du site en mode debug php, nouvelle tentative de connexion et le message d'erreur indique : unable to read ressource db:template... On s'aperçoit alors que certains enregistrements de la table xoops_tplsource ne peuvent être édités. Dans ce cas mettre l'interclassement adapté a corrigé le problême.


Les paramêtres qui fonctionnent

  • Language : French (fr-utf-8)
  • Jeu de caractêres pour MySQL: UTF-8 Unicode (utf8)
  • Interclassement pour la connection MySQL: utf8_general_ci
  • Interclassement pour la base : latin1_german_ci ou latin1_swedish_ci

Restauration de fichiers de sauvegarde mysql

Si vous utilisez un fichier de sauvegarde sql qui a été réalisé á partir d'une version de MySql 4.1.1 ou supérieure, des informations concernant l'interclassement sont stockés dans les ordres de création de tables.
Cela se matérialise ainsi : DEFAULT CHARSET=latin1

Ce n'est pas gênant sauf si vous souhaitez restaurer dans une version antérieure de mysql, dans ce cas il suffit de supprimer cette chaîne de caractêres de votre sauvegarde.


Dans la même logique, lorsque vous importez un fichier comportant des caractêres accentués et que vous devez gérer l'interclassement privilégier l'import d'un fichier en spécifiant dans la liste déroulante de la fenêtre d'import MySql : Latin1 plutôt que de coller vos ordres sql directement dans la boite de texte ce qui produit par exemple cette forme d'écriture : généré . Ou alors faire précéder ce que vous avez collé dans la boite de texte de la chaîne suivante : SET NAMES 'latin1';.

Licence, certains droits réservés
Partager Twitter Partagez cette article sur GG+
  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent La base de données MySql Microsoft Access et la base de données MySql Article suivant
Propulsé avec XOOPS | Graphisme adapté par Tatane, Grosdunord, Montuy337513

81 Personne(s) en ligne (1 Personne(s) connectée(s) sur Documentations) | Utilisateur(s): 0 | Invité(s): 81 | Plus ...